La mise à jour 1.1 est disponible !

La 1.1 a enfin remit à neuf KSP ! Lisez son changelog maintenant !

Nombre de vue(s): 8 367 vue(s)

Après onze mois de gestation, en passant par la QA et la pre-release, la très attendue 1.1 est enfin disponible en téléchargement sur Steam et la boutique officielle. Elle est est sûrement l’une des mises à jour les plus imposante que le jeu ait connu. Et pour cause, ce dernier a été entièrement réécrit sous Unity 5 ! Voici donc une liste des changements apportés. Bonne lecture !

Une amélioration complète de l’optimisation du jeu

KSP a souvent laisser des joueurs pantois de voir leurs machines de guerre impuissantes faces aux crashs du jeu lors de l’installation de nombreux mods, c’est maintenant révolu avec le passage sous Unity 5 ! Squad a dû abattre un travail gigantesque pour mettre à jour le jeu sous la dernière version du moteur. Ce dernier autorise désormais d’aller au delà de la limite de mémoire de 2,5 go ou encore la gestion du multi-coeurs du processeur, pour un confort de jeu accru. Au niveau des performances, le nombre d’images par seconde augmente de quasiment 200% avec la ré-optimisation complète du jeu sur notre machine de test dont voici la configuration : GTX 960, i5 6500 (4 cœurs), 16 go de RAM DDR4. Le processeur y est pour beaucoup. Ci-joint le récapitulatif de tous les ajouts relatifs à l’implémentation de Unity 5.

Unity-5-logo

Plus de limite de RAM avec le 64-bits

KSP a eu une version 64-bits il y a quelques versions, avant d’être retirée en douce par Squad lors d’une discrète mise à jour de la 0.90 car trop instable. Maintenant elle est obligatoire (pour tous les systèmes d’exploitation en 64-bits) et permet de s’affranchir de la limite de mémoire vive de 2,5 go propre aux programmes en 32-bits. Ce changement est surtout utile pour les joueurs qui utilisent une grande quantité de mods, et cela entraînait souvent des crashs du jeu. Dorénavant, toute votre mémoire vive pourra être utilisée pour KSP, permettant ainsi de modder le jeu avec pour seule limite votre ordinateur !

64-bits

Le multi-cœurs

Une autre fonctionnalité intéressante apparue avec Unity 5 est la gestion du multi-cœurs pour permettre de diviser une tâche assignée à un processeur entre ses différents cœurs, pour que chacun d’eux fasse une partie du calcul afin de raccourcir le temps de calcul, ce qui finalement améliore les performances. Désormais KSP le supporte correctement pour le calcul physique de plusieurs vaisseaux dans la sphère de chargement physique (2,5 km). En clair, lorsque plusieurs véhicules sont dans la même sphère du chargement physique, le calcul de chacun de ces derniers est effectué par l’un des cœurs du processeur. Cela se voit notamment lors d’un amarrage avec une meilleure fluidité à l’écran.

L’interface remise au goût du jour

Pour offrir malgré le report de la communication du contenu en front-end, l’interface a été refondue pour devenir plus ergonomique. Ainsi, l’affichage des trajectoires orbitales a été redessiné, pour devenir plus lisible, incluant l’interface de la Tracking Station. Par ailleurs le menu des paramètres a aussi reçu une légère amélioration design.

On peut ici voir la nouvelle interface de la Tracking Station et les nouvelles orbites.

On peut ici voir la nouvelle interface de la Tracking Station et les nouvelles orbites.

De plus le menu a été refait, et il est possible de voir la spécialisation et le niveau d’un Kerbal en vol simplement en survolant avec la souris son portrait en bas, et désormais une pièce placée en symétrie se voit attribuer un numéro dans le staging.

On peut ici voir le niveau de Jebediah Kerman.

On peut ici voir le niveau de Jebediah Kerman.

Il est désormais possible de sélectionner des bâtiments avec un tout nouveau petit menu en bas à gauche dans la vue du Kerbal Space Center.

Un nouveau menu qu'on devienra fort pratique pour la version console.

Un nouveau menu qu’on devinera fort pratique pour la version console.

Une vue en coupe des intérieurs depuis l’extérieur est aussi de la partie, elle a été développée secrètement par Squad avant d’être découverte sur des streams de l’experimental.

Deux Kerbals vus avec la vue en coupe.

Deux Kerbals vus avec la vue en coupe.

Un autre ajout très important de la 1.1, est la KSPedia :  une gigantesque encyclopédie ingame surtout utile pour les débutants, traitant de tous les aspects du jeu, que ce soit la notion de Delta-V, la construction d’une fusée ou bien de l’atterrissage sur Mun. Elle est accessible depuis n’importe quelle scène du jeu via la barre d’outil qui s’étire désormais vers le bas au lieu de la gauche.

Ce qu'on peut apprendre avec le KSPedia.

Ce qu’on peut apprendre avec le KSPedia.

Pour aller de pair avec la KSPedia, les tutoriels et scénarios ingame ont été très grandement enrichis, comme par exemple ramener un étage de fusée comme SpaceX sur le Launchpad ou bien une navette sur la Runway.

Les nouveaux scénarios proposés.

Les nouveaux scénarios proposés.

Deux nouvelles pièces

Comme à chaque mise à jour, des pièces font leur apparition en jeu. Pour commencer, un énorme train d’atterrissage à six roues, le LY-99, s’ajoute aux côtés du nouveau modèle graphique du plus petit train. Le nombre total est ainsi porté à quatre. Le précédent plus grand modèle, le LY-99, change de nom et devient le LY-60. Enfin la nouvelle physique des roues affecte également les trains d’atterrissage en ajoutant des suspensions, et certains peuvent désormais tourner sur l’axe du lacet pour mieux diriger les avions au décollage.

Ici, lavion possède un angle qui est compensé par les suspensions du LY-99.

Ici, l’avion possède un angle qui est compensé par les suspensions des nouveaux LY-99 à l’arrière.

De plus, un nouveau bouclier thermique fait son apparition. La particularité de celui-ci, est qu’il est déployable. Ainsi, son diamètre replié est de simplement 2,5 mètres, mais une fois déployé il atteint les 10 mètres de diamètre !  Contrairement aux autres, il ne possède pas de matière ablative mais d’une haute résistance thermique. En contre-partie, il ne se déploie qu’une fois et doit ensuite être jeté avec son découpleur intégré. Il est ainsi très utile pour envoyer des charges utiles qui subiront une entrée atmosphérique violente, comme avec Eve et surtout Jool, ou bien pour créer des OVNI

Un grand bouclier pour toutes vos plus grandes folies !

Un grand bouclier pour toutes vos plus grandes folies !

Quelques corrections

Les développeurs ont enfin ajoutés la fonction très attendue pour régler le nombre de panneaux sur les coiffes. Ces dernières posséderont d’ailleurs une hitbox  et donc constitueront un joint physique structurel utile notamment pour les coiffes inter-étages et empêcheront la charge utile de gigoter à travers la coiffe et de déséquilibrer un lanceur.

Un exemple d'une coiffe en deux éléments.

Un exemple d’une coiffe en deux éléments.

De plus, de nombreux vieux bugs ont été corrigés, ainsi la possibilité de faire un revert flight et l’orientation d’un vaisseau après un chargement rapide sont maintenant conservés. Enfin, les quantités de ressources sont désormais en litres et en tonnes, ce qui ravira beaucoup de joueurs

Nous espérons que cet article vous a plu, n’hésitez pas à nous donner votre avis en commentant, Fly safe !

63 réflexions au sujet de « La mise à jour 1.1 est disponible ! »

  1. Simicro a écrit :
    KERBAL 21 a écrit :YES !!!!

    Ont peut enfin déplacé la navball et choisir la taille de chaque élément , au top !!!!! :o :P

    Bonjour, à quel endroit peut-on trouver le mode opératoire stp ?

    En vol, tu fais echap, settings et tu descends dans la liste et il y a là tous les paramètres ;)

  2. un peu rapide ce 1.1.2, y a du y avoir un gros bug oublié dans la 1.1.1
    Sait on ce qu’elle apporte ou corrige la 1.1.2 ?

  3. Dans la 1.1.2 il est dit qu’on peut redimensionner la navball et la déplacer. comment fait on ? je n’y arrive pas

  4. Akinatronic a écrit :Mmmh, chez moi le jeu a une grande tendance à se fermer tout seul n’importe quand dans l’éditeur…

    Moi aussi, ça m’a même démotivé de continuer à jouer … Juste histoire de voir pourquoi, si l’un des mods que j’utilise étaient en causes, j’ai lu les logs, et rien, le néant. J’ai même passé mon jeu en 32 bit pour voir (chose que je n’avais pas fais depuis plus de deux ans) et pareil. Ce n’était vraiment pas l’heure de prendre deux semaines de vacance. Chez moi, c’est largement moins stable que KSP 1.0.X (même la 0.25 était plus stable), on a attendu presque 1 ans cette mise à jour, ils auraient pus prendre 6 mois de plus pour la fignoler :P on est plus en beta, ni même en early access et encore moins en alpha.

    En voyant la release, je n’imagine même pas ce qu’ont pu ressentir les testeurs qui ont du tester l’expérimentale … :lol:

  5. petit problème chez moi depuis le 2ème patch:
    impossible de renommer/changer l’icone des vaisseau depuis la tracking station: le double clic sur le nom du vaisseau ne fonctionne plus…
    Avez-vous le même soucis ?
    *pas de mods installés*

  6. Non, moi j’en ai un autre, qui est sacrément gênant, au bout d’un certain temps de vol, distance ou vitesse (je ne sais pas lequel des trois) le port de dock inline que je peux avoir sur un craft disparait, et la caméra se met à ne plus suivre le vaisseau… Mais au moins je me met à piloter avec RPM :)

  7. Akinatronic a écrit :Non, moi j’en ai un autre, qui est sacrément gênant, au bout d’un certain temps de vol, distance ou vitesse (je ne sais pas lequel des trois) le port de dock inline que je peux avoir sur un craft disparait, et la caméra se met à ne plus suivre le vaisseau…

    Ah tiens moi aussi !
    J’ai "résolu" le problème en supprimant le mod Hullcam

Laisser un commentaire