Présentation du mod KSP Interstellar

Le dossier du mod KSP interstellar en version 0.7.2 pour KSP 0.22, tout sur le plasma, le moteur plus rapide que la lumière et la science…..

Nombre de vue(s): 41 693 vue(s)

Dans cet article, nous allons vous parler du Mod KSP Interstellar en version 0.7.2 pour Kerbal Space Program. Ce Mod ajoute un certain nombre de Parts au jeu qui sont plus ou moins futuristes, basées sur des théories en cours d’études au sein de différentes agences spatiales. Il est bien entendu compatible avec la version 0.22 de Kerbal Space Program et, est intégré à l’arbre technologique.

techtree

Voici les nouvelles pièces que ce Mod vous ajoute au jeu :

 Les Radiateurs :

 Dans les voyages spatiaux, la chaleur émise par le vaisseau et ses différents équipements pose un problème de taille. En effet, il serait malvenu que l’équipage ou le vaisseau cuisent littéralement. Il est donc important de disposer de moyens de dissipation thermique adéquats. Les radiateurs sont donc là. Vous en trouverez deux types :

  • Les radiateurs cylindriques : ils permettent une bonne dissipation thermique mais deviennent très vite inefficaces dans le cas de gros vaisseaux et/ou stations avec beaucoup de systèmes. Ils existent en trois tailles.

  • Les radiateurs en panneaux déployables : Plus performants pour dissiper la chaleur, ils seront parfait pour de gros vaisseaux et/ou stations spatiales. Il existent, eux aussi, en trois tailles.

 Les Réacteurs :

 Il existe deux types de réacteurs. Vous trouverez le réacteur nucléaire à fission et le réacteur à antimatière. Bien entendu, ils ont des tailles différentes et des puissances différentes aussi. L’objectif des réacteurs de ce type est de produire une quantité astronomique de chaleur avec le minimum de combustible afin de convertir la-dite chaleur en énergie électrique.

  • Les réacteurs nucléaire de fission : Ils utilisent de l’uranium comme combustible. La fission de l’uranium produit de la chaleur au sein du réacteur. Cependant, ce type de réacteurs produisent des déchets nucléaires.

  • Les réacteurs à antimatière : Comme vous l’aurez deviné, ils utilisent de l’antimatière. Ils produisent énormément de chaleur avec la réaction.

Bien entendu, les réacteurs nucléaires peuvent être améliorés grâce à la recherche scientifique dans le laboratoire scientifique que nous verrons plus loin dans cet article.

termalrocket

 Les Générateurs électriques :

 Ils convertissent la chaleur issue des réacteurs en énergie électrique. Ils existent en plusieurs tailles. La première unité d’énergie thermique est convertie en 1000 unités de charge électrique, le reste est alors convertit en Mégajoule et, servira plus tard pour produire de l’électricité lorsque l’énergie électrique baisse ou bien si il n’y a plus de chaleur à convertir.

 Les générateurs électrique peuvent être, eux aussi, améliorés.

 Turbojets et Propulseurs Thermiques :

 A la différence des propulseurs chimiques classiques, qui obtiennent une poussée par la réaction du carburant au sein de leur chambre de combustion, les propulseurs thermiques utilisent l’incroyable chaleur produite au sein d’un réacteur nucléaire ou antimatière pour surchauffer directement le fluide propulsif, via un échangeur calorifique, au sein de la tuyère jusqu’à sa détonation avant de l’expulser par la-dite tuyère. De cette façon, ces propulseurs peuvent produire une poussée et une impulsion spécifique différente en fonction du réacteur sur lequel il sont connectés.

 Du fait de sa très haute température de fonctionnement, ce propulseur peut donc utiliser quasiment tout type de carburant comme le kethane ou bien un mélange fuel/oxydizer ou encore simplement du fuel raffiné quasiment pur. Bien entendu le carburant utilisé vous donnera une poussée bien précise ainsi qu’une impulsion spécifique donnée.

 N’oubliez pas que rien n’est gratuit, plus vous aurez de poussée plus votre impulsion spécifique sera faible et vise versa !

 Pour fonctionner, ces propulseurs doivent être directement connectés au réacteur.

 Propulsion Plasma :

 Pour explorer l’espace interplanétaire, on s’aperçoit très vite que les propulsions chimiques et/ou nucléaires traditionnelles sont limitées. En effet, on sait très bien que la poussée est importante, cependant plus vous avez une poussée importante plus vous consommez du carburant et donc vous serez amener à faire des vaisseaux extrêmement volumineux et lourds pour emporter suffisamment de carburant afin d’éviter la panne sèche.

plasma

Le propulseur Plasma est la réponse à ce problème. Il fonctionne sur le principe des propulseurs électriques c’est à dire que le fluide de propulsion transite au sein du réacteur pour y être surchauffé. Une fois la température voulue atteinte, le fluide circule dans un système qui va le ioniser grâce à des antennes micro-ondes avant d’être accéléré au sein de champs magnétiques vers la tuyère d’éjection. L’impulsion spécifique obtenue est incroyable, certes la poussée est plus que médiocre mais les voyages interplanétaires sans pannes sèches sont désormais possibles.

 Ces propulseurs peuvent être améliorés et couplé avec des réacteurs antimatière. Bien que le coût de l’amélioration soit importante, la surprise en vaut le détour …

 Ces propulseurs doivent être connectés directement sur un générateur électrique qui lui-même sera branché sur un réacteur. Le carburant utilisé, en général, est de l’Argon.

L’énergie par faisceaux de Micro-Ondes très haute fréquence :

 What the hell is that !!!?!!! Et c’est à notre avis ce que vous penserez en lisant cela. Simple : vous mettez en orbite un satellite solaire dont le seul but est de produire de l’énergie électrique via ses panneaux solaires. A cela, vous y couplez un émetteur et/ou un récepteur Micro-ondes très hautes fréquences ainsi vous pourrez transmettre de l’énergie sans-fil sur les planètes ou en recevoir.

 Bien entendu l’objet qui doit être alimenté par cette technologie et être équipé du récepteur Micro-ondes, mais aussi être dans la ligne de mire du satellite.

microonde

 Vous pourrez, ainsi, créer un vaste réseau de distribution d’énergie dans tout le système de Kerbol.

 ATTENTION : le bronzage est instantané si vous traversez le faisceau de Micro-ondes ! Gaffe au croque-kerbal…, le nouveau sandwich planétaire.

Les Champs magnétiques :

Ce Mod ajoute une touche de réalisme à KSP en intégrant les champs magnétiques planétaires. A partir de maintenant, certaines planètes possèdent un champ magnétique plus ou moins important qui peut être mesuré par l’intermédiaire d’un capteur installé sur une sonde ou un satellite.

Il est important de savoir que les champs magnétiques planétaires protègent la surface des particules mortelles venues de Kerbol ou de l’espace, mais aussi en fonction de leur puissance, ils peuvent capturer et piéger les particules d’antimatière.

Avec le collecteur d’antimatière, vous pouvez récupérer ces particules et, ainsi recharger vos réservoirs.

Le Laboratoire Scientifique :

C’est le module le plus polyvalent de KSP Interstellar. Sa principale fonction est de générer des points de science par la recherche scientifique. Les points de science sont extrêmement importants dans le processus d’amélioration des différents équipements de l’add-on. Ces améliorations peuvent être assez significatives pour certaines pièces.

En plus de la recherche, le laboratoire scientifique vous permet de retraiter les déchets nucléaires issus de la réaction de fission au sein des réacteurs nucléaires. Il reconditionne l’hexafluorure d’uranium appauvri en hexafluorure d’uranium enrichi réutilisable dans le réacteur.

Il sert aussi à créer de l’antimatière avec un laser mégajoule qui accélère des particules à des vitesses relativistes afin d’obtenir de l’antimatière par bombardement. Cependant ce processus consomme énormément d’énergie si bien que votre vaisseau devra être en arrêt complet pour faciliter la création de ces particules.

Et enfin, la dernière fonction de ce laboratoire est l’électrolyse. Il propose deux types d’électrolyses :

  • Électrolyse de l’eau : Le laboratoire vous permet d’obtenir de l’hydrogène (Fuel) et de l’oxygène (Oxydizer) par électrolyse de l’eau. Il faut que le laboratoire soit en contact avec de l’eau, donc soit dans les océans de Kerbin ou de Laythe ou posé sur de la glace comme Vall par exemple.

  • Électrolyse de l’aluminium : Sur le sol de Mun ou de Ike, le laboratoire vous permet de produire une électrolyse du minerai d’aluminium se trouvant dans le sol afin d’obtenir de l’aluminium et de l’oxyde d’aluminium, composés nécessaires pour le propulseur hybride d’aluminium.

Le propulseur hybride d’aluminium :

Il n’a pas une poussée et une impulsion spécifique particulièrement stimulantes mais il reste un excellent compromis de part son poids et surtout par sa capacité à être rechargé rapidement par le laboratoire scientifique.

Idéal pour des missions vers Mun ou Duna.

Le propulseur DT Vista à Fusion Inertielle :

Là ça commence à piquer sévère ! Ce propulseur tire des capsules de Deutérium/Tritium dans une chambre de confinement inertiel. Un puissant laser Mégajoule vient frapper la capsule, au centre de la chambre, pulvérisant l’enveloppe et surchauffant le mélange qui est compressé par des champs magnétiques. Il en résulte une réaction de fusion nucléaire qui produit sensiblement plus d’énergie que n’en demande le laser. La plasma de la réaction est ensuite expulsé vers la tuyère.

DT-Vista

La propulsion a été améliorée en injectant directement un flux d’hydrogène lors de la réaction de fusion donnant naissance à un plasma plus dense et plus cohérent. Le flux d’hydrogène est contrôlé par la demande de puissance, autrement dit, la manette des gaz !

Plus vous demanderez de poussée, plus l’impulsion spécifique sera faible et inversement. Là vous êtes les seuls maîtres à bord : soit vous voulez vomir, par l’accélération, votre petit déjeuner et dans ce cas vous viderez votre carburant, soit vous êtes malin et vous ferez le tour de Kerbol sans soucis en visitant tout les mondes.

Attention : la réaction de fusion génère énormément de neutrons, si un Kerbal en EVA se trouve à proximité, il sera irradié mortellement, de même que les vaisseaux et/ou stations à moins de deux kilomètres.

Le moteur Alcubierre :

 Le summum de la technologie de propulsion spatiale : le moteur Alcubierre. Son fonctionnement est simple, il génère une bulle spatio-temporelle enfermant littéralement le vaisseau en son sein. Cette bulle permet la compression du tissu espace-temps à l’avant de la bulle et sa dilatation à l’arrière faisant surfer le vaisseau sur une sorte de vague spatio-temporelle. Une telle application nécessite une quantité d’énergie astronomique.

distortion

 De plus il est recommandé de faire des calculs de trajectoire assez précis et d’attendre que la cible de destination soit au plus proche possible du point de départ en raison de la vitesse relative acquise lors du voyage. Plus l’objet à atteindre est éloigné, plus cette vitesse sera élevée.

lien de téléchargement du Mod :

https://bitbucket.org/FractalUK/kspinstellar/downloads/KSPInterstellar-v0.7.2.zip

Nous rappelons que nous n’effectuons aucun suivi des mods, de ce fait, en cas de changement notable ou de disfonctionnement du mod, veuillez contacter le créateur du mod en question.

Ce dossier étant enfin terminé, nous vous invitons à nous donner votre avis sur ce mod via les commentaires de cet article et nous espérons que ce dossier vous aura plu.

11 réflexions au sujet de « Présentation du mod KSP Interstellar »

  1. Très bon article, merci !

    J’avais entendu parlé de ce mod sur le TeamSpeak mais je ne pensais pas qu’il était aussi abouti.

  2. Je connais j’ai déja vus ce truc sur wikipedia, svj, ect.
    C’est dingue quoi, faster than light dans ta fusée :shock: ,so cheat mais tellement sympa à utiliser. :roll:

  3. Bonsoir à tous,

    Eh bien merci pour l’accueil que vous avez fait à mon tout premier article. Je suis en train d’en préparer un autre actuellement. Cela dit, je conçois que certaines personnes n’aiment pas lire les articles ou encore préférent des vidéos car plus explicite que la littérature. Donc c’est pour cela, avec l’accord du Staff de KSP-Fr, que je vais en plus proposer des vidéos découvertes-tutorielles sur les Add-on que nous vous proposons. Et encore merci à vous.

  4. Bonjour,

    Je n’arrive pas à produire des Mégajoules pour le gros labo. J’ai tout essayé avec les générateur, les radiateur, les moteur nucléaire, j’ai regarder plein de vidéos comme exemple mais rien…. AU SECOUR…………

  5. Bonjour,

    Quelqu’un aurais le temps de faire un tutoriel de montage des divers moteur? Sincèrement voila deux semaines que je suis dessus et n’étant vraiment pas bon en anglais je n’arrive toujours pas assembler un moteur viable sur Interstellar….

    Merci d’avance :)

Laisser un commentaire