A la conquête de votre premier astre !

Marre de Kerbin ? Alors partons à la conquête d’un autre gros caillou !

Nombre de vue(s): 40 164 vue(s)

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui nous commençons une série de tutoriaux sur la conquête spatiale où l’on va vous apprendre à aller sur les planètes du système Kerbolien. Dans ce premier chapitre nous partons pour aller conquérir notre premier « satellite » (ici on parle bien de satellite naturel). En effet, Kerbin, notre chère planète possède deux magnifiques satellites :

Mün  

Mun

Minmus

Minmus

Tout le monde s’est déjà dit que Mün était l’astre le plus simple pour se poser ; et pourtant nous sommes tous dans l’erreur …

Minmus, bien qu’il soit plus éloigné, ne demande que quelques litres de carburant en plus pour l’atteindre et, est bien plus facile pour une première fois. Vous ne comprenez pas ? Voici quelques explications.

Il faut savoir que Minmus possède, contrairement à la Mün, plus d’endroits plats (lac de glace par exemple en bleu clair sur la photo de Minmus), et la gravité est encore moins élevée, ce qui veut dire qu’on utilise très peu de carburant pour la descente, et pour la remontée. (Si vous jouez en mode carrière, il faut pour Minmus des pieds et un moteur d’atterrissage basique). Si vous voulez jouer la carte de la sécurité, pensez aux RCS qui vous permettront de repartir de Minmus du fait de sa faible gravité (impossible sur Mün à part si vous mettez la dose de RCS).

Bref, après ce long discours, passons à la pratique !

1/ La Fusée

A ce stade du parcours, nous supposons que vous savez créer une fusée et que vous êtes en mode carrière, si ce n’est pas le cas cela marchera aussi mais vous pouvez faire une fusée plus développée que celle que je vais vous présenter. Voici les étapes une à une de la construction :

  • Pour ce qui est du pod, le basique, noir, à une place convient parfaitement, mettez un parachute de nez et deux radiaux.
  • Si vous êtes amateur de science ajoutez alors vos outils (Science Jr, Mistery Goo, antenne, etc.)
  • Ensuite un découpleur (n’importe lequel) au bas duquel il vous faudra un réservoir FL-T400 sur lequel vous accrocherez les pieds d’atterrissage LT-1 ainsi que le moteur LV 909.

Voila votre lander est prêt ! Mais vous pouvez toujours rajouter des petites babioles, n’hésitez pas à mettre des lampes ! Elles sont super utiles si vous atterrissez dans le noir et indiquent votre hauteur par rapport au sol. Quatre panneaux solaires seront aussi les bienvenus avec les batteries qui vont bien (si vous ne les avez pas, ne vous risquez pas à un vol en dehors de l’orbite de Kerbin !).

LanderPartie plus intéressante, le « launcher ». A votre stade on va se résigner aux basiques, donc un petit découpleur après votre moteur et accrochez un SAS ou un IRW (Inline Reaction Wheels) ainsi qu’un FL-T800 et un FL-T400 à la suite ainsi qu’un moteur LV-T45. Voilà, Vous avez créé votre étage de transfert !

Etage Transfert - Minmus

Maintenant il faut faire décoller ce petit bolide, alors ajoutons des découpleurs latéraux (x6) et accrochons 6 FL-T400 surmontés d’un IRW et d’un cône aérodynamique. Pour le moteur, préférez cette fois-ci le LV-T30, bien plus puissant.

Etage launch - Minmus

On y est presque ! Il ne reste plus qu’à ajouter 6 gros boosters à l’aide de découpleurs radiaux, un petit cône aérodynamique et voilà votre fusée est finie ! On vous laisse le soin de faire vos étapes mais vous pouvez copier ceux de la capture ci dessous.

Launcher-fini

II/ Le Lancement

Bon cette fois-ci on va faire ça dans les règles de l’art ! On va se mettre en orbite à 80km (si vous ne savez pas faire d’orbite, ne vous tentez pas au voyage spatial) dès que ceci est fait, faites un point de manœuvre à la périgée et accélérez dans le sens prograde jusqu’à Minmus.

Vous ne l’atteignez jamais ? Normal, Minmus possède une orbite inclinée par rapport à Kerbin, nous vous conseillons donc de sélectionner Minmus comme cible et de regarder les deux petits points verts qui s’affichent sur votre map, ce sont les nœuds ascendant et descendant, vous devez, grâce à votre point de manœuvre et les vecteurs violets de ce dernier, les faire se rapprocher le plus possible de zéro, ensuite à vous de trouver la rencontre.

III/ L’Atterrissage

Vous avez fait votre rencontre ? Fort bien, maintenant attendez d’être dans la sphère d’influence de Minmus et quand vous serez à sa périgée faites une poussée rétrograde pour vous mettre en orbite. Ensuite, choisissez à peu près un point où vous allez atterrir, privilégiez les lacs, ils sont plats et donc plus simples pour débuter. Quand vous avez choisi votre endroit, faites un point de manœuvre ainsi qu’un vecteur rétrograde jusqu’à toucher un peu plus loin que votre point d’atterrissage, de là, effectuez votre manœuvre et quand vous serez au dessus de l’endroit où vous souhaitez atterrir, faites une poussée à fond en direction du rétrograde pour avoir une vitesse proche de 0 (vous venez d’annuler votre vitesse horizontale).

Votre vaisseau va maintenant descendre tout droit et il vous suffira ensuite de maintenir une vitesse assez faible ou pour les plus expérimentés d’accélérer à fond quand vous approcherez du sol (ce que nous vous déconseillons de faire sur Mün car vous n’avez pas le temps de le faire). nous y sommes presque, avez-vous pensé à baisser vos pieds ? Sinon, il est grand temps de le faire ! Allumez aussi vos lampes pour vous situer et cherchez votre ombre sur le sol si c’est le jour, elle vous guidera dans votre descente. (NDLR : ne dépassez pas la vitesse de 12 m/s à l’impact sinon vos pieds risquent de céder).

IV/ Exploration et Départ

Voilà on arrive à la dernière phase du tutoriel !

Quand vous êtes sur le sol, activez vos SAS et en avant pour l’EVA, quoi ? Vous avez oublié les échelles ! Oh mon Dieu… Ce n’est pas grave du tout ! La gravité est tellement faible sur Minmus que vous pouvez revenir dans votre vaisseau en un coup de jetpack. On vous a fait peur hein ? (pour activer le jetpack, appuyez sur votre touche d’activation de vos RCS)

Minmus-Landing

Effectivement le moteur a explosé sur cette image… Personne n’est infaillible x)

Faites vos mesures, ramassez votre caillou, et hop retour dans le vaisseau (n’oubliez pas de faire vos mesures de science !). Bon il faut repartir maintenant, rien de plus simple, faites une petite accélération, rentrez vos pieds, éteignez vos lumières et quand vous êtes assez haut pour ne pas toucher la montagne devant vous, accélérez à l’horizontale pour avoir un semblant d’orbite. Une fois fait, patientez jusqu’au périgée, puis accélérez à fond dans le sens prograde jusqu’à quitter la sphère d’influence de Minmus.

Vous pouvez maintenant accélérer le temps pour revenir en orbite haute de Kerbin puis il vous restera seulement à allumer vos moteurs en direction rétrograde pour rentrer dans l’atmosphère de Kerbin par un aérofreinage (ré-entrée à 20.000m d’altitude environ), faites votre atterrissage, larguez le reste du lander, ouvrez vos parachutes et plongez dans le nombre incalculable de points de science que vous venez de ramener (environ 200-400).

Voila, notre tutoriel touche à sa fin. nous espérons qu’il vous aura été utile, et n’hésitez pas à nous dire comment s’est passé votre première tentative sur Minmus.

A bientôt pour de nouvelle Spaceventures !

12 réflexions au sujet de « A la conquête de votre premier astre ! »

  1. J’en avais discuté avec l’auteur, c’est un bon tuto mais je crois qu’il ne s’apparente pas tout a fait au format article. Il lui manque, je trouve, un aspect clé en main. L’article en tant que vitrine va être la pour aguicher le visiteur et lui présenter un contenu exemplaire. Ce tuto est très bien écrit ! Mais il ne suscitera probablement pas l’élan "oh ! Avec ça je peux réussir de A a Z sans souci ! Surtout avec les prochaines chapitres…"

    J’y vois davantage un tuto dédié au forum, bien tourné et imagé, sur le ton de l’aventure. J’aurai souhaité parle de cela avant au sein d’un topic dédié, mais je n’ai pas eu le temps. Les tutos en article mérite une vraie réflexion en amont pour donner la ligne directrice a respecter je pense. Sans contrainte sur le style, mais avec un fil rouge, une continuité dans la densité d’information et l’autonomie du chapitre concerné.

    Voilà pour mon humble avis :) ce n’est que mon opinion qui ne remet pas en cause la qualité du tuto. C’est quelque chose que j’aurai probablement songe a énoncer si tous les articles passaient quelques jours (2-3) par l’antichambre du forum ou remarques et corrections peuvent être notifiées : p

  2. salut opti ton tuto ma beaucoup aidé mais tu es tros vague sur les maneuvres c’est pas clair on a dut mal a se l’imaginer mais sinon bon boulot :D

  3. Quel est l’intérêt des part SAS et IWR ?
    Cela stabilise la fusée ? Je me pose la question car j’ai fait la quasi intégralité du mode carrière sans en avoir jamais utilisé ^^’

  4. Te permettre de contrôler l’orientation de ta fusée par un autre moyen que les RCS, via un système de roues à réaction.

    Cela consomme de l’électricité, en faisant varier la vitesse de rotation d’un moteur relié à une masse, qui par conservation du moment d’inertie, permet un certain contrôle. De ce que j’en sais, l’effet est relativement limité, et davantage utilise sur des petits ensembles, de sorte à orienter un télescope orbital par exemple. De là à faire pivoter 500 tonnes par ajouts, ahem, je n’y crois guère, mais je me trompe peut être :)

  5. Ok merci de la réponse.
    J’avais à peu près le même ressenti quant à leurs utilités surtout que les pods intègrent déjà un SAS.

    Bref à utiliser uniquement sur les petites/moyennes structures sans pods de commande (mes drones de secours utilisent les petits SAS).

  6. Effectivement, j’utilise les SAS et les IRW à toutes les sauces x) car j’aime quand ma fusée va la où je lui dit d’aller sans appuyer 50 fois sur la touche ou alors resté appuyé dessus :p

  7. Certes, mais tu ajoutes de la masse "inutile". Ce n’est pas trop grave pour ton tutoriel mais ça peut donner des mauvaises habitudes ;) .

    Ne t’inquiètes pas, je suis sur un projet où je dois absolument être le plus économe possible en poids et ça devient un poil obsessionnel :lol:

  8. D’abord ce qui ne va pas :

    Pour moi un guide doit être plus approfondit dans ces explications, on doit faire comme si on expliquait à quelqu’un qui ne connaissait quasi pas KSP.

    Ce que j’aime :

    L’auteur à fait l’effort d’expliquer de façon brève et concise les différentes étapes à suivre.

  9. Pas mal mais les différentes étapes devraient être plus détaillées. Autre point qui me gène, le choix de l’astre. Il est certes plus dur d’atterir et de repartir de Mun(le mieux que j’ai fait pour l’nstant, c’est couché une sonde sur le sol, pas top pour repartir :'( ), Minmus reste plus dur à atteindre. Le retour de la mission ne devrait être prioritaire pour un premier essai et plutôt se focaliser sur l’atterissage.

    Sinon, la fusée est parfaite, j’ai testé, pile la puissance nécéssaire!

  10. Très bon tuto pour une première lecture c’est sûr on peut toujours le critiquer mais c’est déjà du boulot pour le faire et c’est super sympa merci à toi :)

Laisser un commentaire